Archives par mot-clé : Cinéma

En route pour Cannes 2015 !

Comme chaque année, voici le festival de Cannes qui se profile à l’horizon et comme chaque année, je suis au rendez-vous ! Ça va être l’occasion de réactiver ce blog que j’ai mis en sommeil quelques mois le temps de me consacrer à deux ou trois autres projets particulièrement chronophages.

Qu’est-ce qui rend tellement unique le festival de Cannes ? Plusieurs choses et d’abord la programmation exceptionnelle : en comptant la sélection officielle, les sections parallèles et les copies restaurées de Cannes Classics, il y a suffisamment de matière pour quatre ou cinq festivals ordinaires. Une véritable orgie. Cannes, c’est aussi le seul endroit où, tout en étant largement extérieur au monde du cinéma, on peut percevoir son étrange unité (je vais éviter d’utiliser le terme galvaudé de « grande famille » même si ça me démange un peu).

Lorsque mon amie a passé le CAP de projectionniste, j’ai jeté un œil sur les fascicules du CNED qu’elle recevait par correspondance. Il y a une chose qui m’a frappé dans l’introduction du premier volume. L’auteur insistait sur le fait que le cinéma était une grande chaîne : il n’y a pas de films sans réalisateurs et sans acteurs, mais pas davantage sans directeur de la photo, sans cameraman, sans scripts ou sans producteur, et ainsi de suite jusqu’au projectionniste qui est le dernier intervenant dans cette très longue chaîne. Jusqu’à ce dernier maillon y compris, tout peut casser, et dans ce cas, il n’y aura pas d’œuvre à admirer ou à détester, juste un écran noir et une salle mécontente. Sans la collaboration étroite entre tout ce petit monde, il n’y aurait pas de SPECTACLE.

« Spectacle » était écrit de cette manière, en majuscule, comme le nom d’une divinité païenne, comme un mot magique dans un grimoire… ou comme sur la devanture racoleuse d’un stand de foire. À Cannes, on est en plein SPECTACLE. Dans les files d’attentes interminables, on croise pêle-mêle des cinéphiles, des exploitants ou des attachés de presse, on parle de cinéma avec des inconnus dans la rue ou au restaurant, et bien sûr on n’appelle pas les films par leur titre mais par le nom de leur réalisateur comme s’il s’agissait d’un ami (« Tu as vu le Sorrentino ? », etc). J’arrête là sinon je vais vraiment finir par vous faire le coup de la « grande famille » !

Puisque la cérémonie d’ouverture à lieu ce soir, le festival et la plupart des films projetés existent encore à l’état virtuel, sous forme d’image fixe, de photos de plateau ou bien d’affiches de film pour ceux qui en ont déjà une. Je vais donc conclure ce billet par une petite sélection de mes affiches préférées. Continuer la lecture

Publié dans Cannes 2015, Cinéma et télé | Marqué avec , | 2 commentaires

Puzzle, de Paul Haggis – Le mindfuck est-il à bout de souffle ?

De temps en temps, je rentre dans une salle de cinéma au hasard pour voir un film dont je ne sais rien. Lorsque j’ai pris mon ticket pour Puzzle de Paul Haggis, je pensais voir un drame romantique. Le film … Continuer la lecture

Publié dans Cinéma et télé | Marqué avec , , , , , , , , | 12 commentaires

The Clock, de Christian Marclay

Lorsqu’on travaille dans un endroit comme le Centre Pompidou (ce qui est mon cas), on a la chance d’avoir un accès privilégié à certaines œuvres. Depuis quelques jours, lorsque j’ai un moment de libre – pendant ma pause déjeuner ou … Continuer la lecture

Publié dans Cinéma et télé, Culture en vrac, Expositions | Marqué avec , , , , , , | 16 commentaires

Cannes 2014

Comme chaque année, je m’apprête à filer pour le festival de Cannes. Ce qui est bien quand on revient tous les ans à Cannes c’est qu’on peut voir grandir de jeunes réalisateurs qui gravissent peu à peu l’échelle des sélections. … Continuer la lecture

Publié dans Cannes 2014, Cinéma et télé | Marqué avec , | 8 commentaires

Brôôôm (une généalogie de l’Inception sound)

Autrefois, il y avait un cliché qu’on retrouvait dans toutes les bandes-annonces de film : la grosse voix qui commentait les images en commençant par un « In a place… » , « In a world… » ou « In a town… » guttural. Aux États-Unis, … Continuer la lecture

Publié dans Cinéma et télé, Trucs de geeks | Marqué avec , , , | 5 commentaires

Le klingon sans peine

Les langues imaginaires sont cette année le fil conducteur du Nouveau Festival du Centre Pompidou. Le thème est décliné sous plusieurs formes (projections, expositions, lectures, performances, conférences). A chacun de faire son choix dans des propositions variées et abondantes. Pour … Continuer la lecture

Publié dans Cinéma et télé | Marqué avec , , , , , | 2 commentaires

Antiviral (Brandon Cornenberg)

A Cannes déjà, comme beaucoup d’autres spectateurs, le pitch d’Antiviral m’avait fait de l’œil. Je n’avais pas réussi à le voir et malgré un accueil mitigé, je gardais le film dans ma ligne de mire. Je l’ai raté une nouvelle … Continuer la lecture

Publié dans Cannes 2012, Cinéma et télé | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Vu à Cannes 2012 : Au-delà des collines (Christian Mungiu)

Au-delà des collines, le film de Cristian Mungiu, a décroché le prix du scénario ainsi qu’un double prix d’interprétation féminine lors du dernier Festival de Cannes. Commençons par dissiper un premier malentendu : ces récompenses tiennent moins à la performance … Continuer la lecture

Publié dans Cannes 2012, Cinéma et télé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Vu à Cannes 2012 : Room 237 (Rodney Ascher)

Room 237 est un documentaire de Rodney Ascher qui était projeté au dernier festival de Cannes dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs. Le film était précédé d’un buzz plutôt positif et a été bien accueilli. Un spectateur déjà informé sur le sujet du … Continuer la lecture

Publié dans Cannes 2012, Cinéma et télé | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire